Jean Caune

Après avoir été comédien, metteur en scène, j'ai dirigé des équipements culturels (CAC de la Villeneuve de Grenoble, 1970-1975 ; maison de la culture de Chambéry, 1982-1988). Parallèlement, j'ai poursuivi une carrière universitaire après avoir passé deux doctorats : doctorat de 3eme cycle sur la "dramatisation, une méthode d'expression et de communication par le corps et un doctorat d'État sur l'action culturelle. Comme professeur d'Université, j'ai enseigné à l'université de Grenoble-Stendhal, à l'UQAM, à la Hautre École de théâtre de Lausanne et dans de nombreuse universités françaises le théories sur le théâtre ( mise en scène et jeu de l'acteur) ; les théories de la communication et leurs rapports avec la culture. J'ai publié une dizaine d'ouvrages (PIG ; PUF; Nizet ) sur ces questions ainsi que de nombreux articles ou des contributions à des ouvrages collectifs.

Éloge du spectateur

Si comme le pensait Marcel Duchamp, « c’est le regardeur qui fait le tableau», on peut affirmer qu’au théâtre, c’est le spectateur qui fait la représentation  ; c’est lui qui donne sens et réalité à l’événement artistique qui met en relation la scène et la salle. Toute la question est de savoir comment s’effectue ce “faire” […]

Plus

La femme de Gilles

J’ai retrouvé un article, La grâce et la douleur des gens, que j’avais rédigé pour exprimer le plaisir que m’avait donné le spectacle de Chantal Morel, La femme de Gilles. Certes, je ne vous ferais pas partager ce plaisir avec deux photos qui me restent du spectacle et le texte de l’article. Mais au moins, j’aurais inscrit les traces […]

Plus